Billet du Week-end

04
août
2013
Question de Giffois: le chemin entre le pont de l'Abbaye et le Centre
Question de Giffois: le chemin entre le pont de l\'Abbaye et le Centre

M. le Maire,

Même s’il s’agit aujourd’hui d’une indignation de Giffoise, nous avons décidé de la passer dans notre rubrique « Questions de Giffois » car une interrogation est sous-jacente au texte de cette « Giffoise scandalisé » : le chemin qui relie le tunnel de l’Abbaye au Centre de Gif va-t-il être refait ? C’est pourtant ce que nous avions compris de votre réponse au sujet de notre intervention sur la piste cyclable, lors du Conseil Municipal du 25 juin.

Nous sommes passés voir : le bout qui va du tunnel au pont est effectivement « propre », bien qu’entrecoupée qu’il l’est maintenant de multiples « autoroutes cyclables » qui le coupent.

Par contre, aussitôt passé le pont en direction du Centre-Ville, quand on longe les tennis, puis le terrain synthétique de foot, on trouve toujours les mêmes nids de poule et autres imperfections qui rendent le cheminement compliqué pour les fauteuils, les poussettes… et les pieds… La question est donc : cette partie du chemin va-t-il être refait ?

Nous en profitons aussi pour vous poser la question du respect des préconisations environnemental du PNR quant au type de revêtement employé pour réaliser les différents chemins qui sont en cours de réalisation dans la vallée.

 

Texte reçu par mail sur GemGif :

« Je voudrais vous dire que j'ai une amie gravement malade, ne pouvant circuler qu'en fauteuil roulant; il me semble que la priorité des cheminements " à restaurer", avant toute construction de piste cyclable,  aurait dû être l'aménagement du chemin qui relie  le "tunnel" de l'Abbaye et le Centre de Gif. Ce chemin,  quotidiennement très emprunté par des personnes se rendant au Centre pour faire des courses, par des nounous allant chercher des enfants à la sortie de l'école du Centre, par des personnes allant au marché etc., n'est pas en excellent état, surtout au niveau des tennis et du gymnase: en hiver, on peut voir les tout petits enfants patauger dans la boue accompagnés par les nounous poussant les poussettes dans les flaques d'eau. Ce qui fait que mon amie ne peut se rendre au marché en fauteuil roulant étant donné l'état déplorable du chemin à cet endroit. 

Une Giffoise scandalisée. »

 

Nous vous remercions, M. le Maire, de la réponse que vous pourrez nous faire, dans les meilleurs délais.

Martine Debiesse et Dimitri Tchoreloff

(Groupe Démocrate et Indépendant GemGif)